eea2983a85407f1c3d9b72a27101ec6b

Je n’aurai jamais de réponse à mes questions, car tu n’en as pas l’envie et la volonté.

Pour toi, c’est le passé comme tu le dis si bien.

Pour moi, c’est toujours présent.

Tant de mensonges tant de trahison tant d’envie d’ailleurs…

Pourtant, j’ai tellement de questions qui restent en suspens

J’ai organisé (encore une fois…moi) un week end à deux, deux semaines après avoir appris que tu me trompais. J’y avais mis tout mon coeur car je pensais que tu me reviendrais.

Nous sommes partis à deux loin de tout.

Et durant ce week end tu as quand même continuer à échanger avec elle, bien que je sois à tes cotés…qu’il a du être dur de vivre ces trois jours seul avec moi, alors que tu ne pensais être qu’avec elle.

Lui as tu raconté à notre retour, le week end que nous avions passé.

Un week end tendre et très sensuel…Un week end à faire l’amour….

Je ne pense pas au vu de tes commentaires sur notre week end « sympa mais compliqué »

As tu raconté nos folles nuits ce week end là?

Par contre lui dire que j’étais en mode hyper love, elle a pas compris ce que cela voulait dire?

Tu as encore joué un double jeu ce week end là, tu m’as encore menti…

Je me souviens de chacun des instants, et j’ai du mal à comprendre comment tu as pu joué comme cela avec moi.

J’aurais du comprendre durant la route ton silence, tes mains rivées sur le volant, pour ne surtout pas me toucher.

Tu devais attendre ses messages et photos d’elle nue avec tant d’impatience….

Il fallait refuser ce week end, et ne pas me espérer que tout était du passé avec elle.

Mais non, tu as joué encore et toujours avec moi, pour le bien de ta maitresse.

Je ne sais pas si tu doutes un seul instant de ce que je vis depuis.

Tu as tellement sali ma vie, et surtout mon amour pour toi.

Je ne redeviendrais jamais la femme forte que j’étais avant tout cela.

Tu as cassé en moi quelque chose, que je n’arrive pas à reconstruire.

J’ai mal tous les jours toutes les nuits, j’ai mal de savoir que chaque jour tu l’as croises à ton travail.

J’ai mal de ne pas entendre un « je t’aime » spontané.

Je ne souhaite pas ces sentiments, sauf à cette femme.

Je lui souhaite également de souffrir autant que moi je souffre.

Je n’oublierais pas les insultes, les menaces, et je lui souhaite d’en connaitre autant.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s