TOI…et demain

Ça fait un an que tu es là et que tu sembles n’en avoir rien à faire 

Je veux ton amour, mais ce n’est pas à l’ordre du jour 
Je veux croire que je suis capable de partir, mais ça me fait peur 
Oui, ça fait un an que tu es là et que tu sembles n’en avoir rien à faire 

Chaque fois que je prie, prie 
Tu es présent à mon esprit 
Peu importe ce que je dis, 
Tu reviens dans ma vie 
Tu veux juste te casser, te casser 
Tu m’envoies au paradis 
En aucun cas je ne peux y échapper 
Je ne gagnerai jamais le combat 

Tu m’empêches de dormir chaque jour, chaque week-end 
Chaque jour, chaque 

Je t’empêche de dormir chaque jour, chaque week-end 
Tu me gardes au fond de ton esprit, je sens bien que tu faiblis 
Je pourrais être cette flamme qui embrase ton cœur d’acier, ton incendie 
Je serai l’eau qui te refroidit 
Un équilibre entre le feu et la glace 
Profondément enfoui 

Chaque jour, chaque semaine, à chaque heure qui saigne 
Tu as commencé à perdre le contrôle.

Publicités

TOI…et ton infidélité 

J aurais aimé que ce soir de janvier loin de moi dans cette ville que nous avions tant envie de visiter ensemble, tu ne te laisses pas embrasser par une autre femme.

Que tu aies le courage de la repousser et à cet instant la, et penser très fort à moi.

Repousser, c est ce que tu m as expliqué peut être est ce vrai peut être encore un mensonge.

Je ne sais plus.

Tu as franchi ce soir la, les barrières que nous nous étions promis de ne jamais franchir.

Ces voeux formulés un jour de mariage.

Revenir chez nous avec ce moment que tu devais avoir en tete….et faire comme si rien n etait arrivé.

Je me souviens encore de ta voix le lendemain au téléphone… très évasif sur les détails de ce voyage….je comprend mieux pourquoi.

Nos alliances se sont brisées à cet instant.

On aurait pu en discuter longuement ensemble et conclure que tout cela n était qu’ une erreur de parcours.

Mais tu en as décidé autrement, tu t es totalement investi dans cette histoire.

Tu as construit une vie avec elle, des projets, des rêves, dans lesquels tu n as laissé aucune chance à notre histoire.

Je ne sais pas comment j aurais réagi et accepter l’ histoire d un soir.

Cette histoire n a pas été l histoire d un soir elle a été plus violente et plus destructrice.

Elle s est construit sur des mensonges, des stratagèmes de fuites dignes de Kafka.

Elle s est construite sur l envie de détruire l autre et les projets construits ensemble.

Elle s est construite sur ta petite vie bien rangée avec moi…et ce grand besoin d amour avec elle.

Une femme bien sage à la maison, bossant dur, et toi qui une vie d insouciance d amour dans les bras d une autre.
Aucune remise en question, pas de demande de pardon, juste l envie que je reste la mère de nos enfants. 

Cette épreuve, j ai un mal fou à la surmonter.

Je voudrais tant que ma vie ne sois plus saccagée par cette histoire.

Juste toi face à moi, qui m explique pourquoi tout cela est arrivé, quelles sont les erreurs que nous avons commises pour ébranler autant notre vie.

Ne plus avoir de doutes et de craintes la sachant bosser si près de toi.

Ne plus avoir peur que tu partages avec elle, pause et autre.

Briser ce côté secret en TOI, cette envie de vouloir toujours plaire à Tellement de monde.

Ce manque de partage de sentiments.

Je me bats au quotidien contre ses démons.

Et parfois ils sont tellement violents qu’ ils m aneantissent.

Je veux ce soir, que tu comprennes que mal est profond et que ton indifférence ne me rassures pas.

Je veux que tu comprennes que mon seul but dans la vie c est toi ….moi…toi et moi…nous deux plus fort que jamais.

Amoureux comme au premier jour, premier soir, première nuit, premier « je t aimer.

TOI…et les pièces de puzzle de ta vie

J en ai passé du temps à essayer de te comprendre

Des nuits entières à tenter de trouver une réponse à mes « pourquoi »

Des jours entiers à faire semblant… à sourire à des personnes qui s inquiétaient pour moi.

Des semaines à cacher ma souffrance, parce que j arrivais à assembler les pièces de puzzle de tes mensonges, de tes rendez vous cachés.

Des coup au coeur  inavouables afin d essayer de paraître toujours plus forte.

J ai réussi aujourd hui à éviter certaines questions car tu ne donnes aucune réponse.

Tu restes muré dans ton silence.

Mais ces questions je me les pose encore.

J ai quand même du mal à comprendre que tu sois encore la à vivre avec moi ta Femme alors que tu as tant aimé une autre.

Celle pour qui tu as versé des larmes dans mes bras. 

Il m a fallu peu de temps pour réaliser que TES larmes ne coulaient pas pour moi mais pour elle.

Quelle force et quel acharnement tu as déployé pour trouver tant de stratagème pour rester en contact avec elle, pour lui transmettre tes écrits, ton manque d elle.

Tu n as aucune idée de tout ce que j ai découvert.

Et pourtant, je suis restée la à me battre pour reconstruire un amour que tu as tellement bafoué.

Ma vie a été rythmée par tes mensonges et ton déni.

Tu as du tellement dépenser  d énergie pour cacher ta double vie.

Double vie dont je connais aujourd hui l histoire.

Mais toi…a présent…que sais tu de Ma vie…que sais tu de MES pensées…de MES rêves…de MES aspirations…de MES besoins…

Rien…parce que tu ne t y attarde pas

TOI…et les roses blanches

Elles ont l odeur du passé, les roses blanches de notre Amour

Leurs pétales délicats ont disparus emportant avec eux le somptueux parfum qui nous enivrait.

Il nous reste que les épines, celles que redouttent nos doigts, peur d être blessés.

Elles avaient pourtant leur place dans le calendrier de notre vie, rythmant de leur présence nos instants partagés.

Tantôt marquant une date, un souvenir commun, tantôt inattendues juste pour le plaisir.

Le plaisir d offrir, de faire plaisir…de voir dans les yeux de l être aimé tant de tendresse

Respirer leur parfum et savourer cet instant precieux.

Certaines ont accompagné  notre histoire, séchées par le temps, laissées dans un coin d une pièce.

Je suis seule à encore les regarder et me souvenir du jour où elles sont entrées dans ma vie, choisies par toi, empreintes immortelles de notre Amour.

Je sens encore leur essence pure venir caresser et éveiller mon odorat.

A présent, elles sont le souvenir d un temps passé 

Je ne sais pas si elles viendront à nouveau refleurir notre vie, parfumer notre amour.

Je sais pourtant qu’ elles seront à tout jamais les plus Tendres présents et les plus somptueux bijoux à mes yeux.

TOI…et nos baisers salés 

La mer est là, avec son éternel mouvement.

Son bruit incessant, que parfois viennent perturber le cri plaintif des goélands.

Inlassablement, elle vient caresser le sable, déplaçant au gré de son déhanché des milliers de coquillages ou galets.

L écume, la plus parfaite des nageuses, ressemble à des petits flocons déposés ça et là par le vent. 

Chaque rocher garde en lui le souvenir de quelques amoureux se promettant amour et passion, les yeux perdus dans la ligne d horizon…horizon qui n a aucune fin.

Chaque soir, le soleil vient embraser celle qu’ il a caressé de ses rayons, la journée durant.

C’est l heure ou les marins rentrent au port.

C est l heure, ou chacun retrouve les siens, enfants, parents, amis.

Au coucher du soleil, la mer ne fait plus qu’ un avec le ciel, elle se pare doucement de ce drap noir, que seule la lune accompagnée des ses petits valets qu’ on appelle étoile, viendra sublimer de mille diamants.

C est un perpétuel et infini recommencement.

Depuis le premier jour, depuis la première nuit.

Rien n a pu et ne pourra suspendre cette communion entre le ciel et la mer.

L aube retrouvera toujours l aurore.

Le crépuscule retrouvera toujours la nuit.

Mon Amour à ton égard est aussi puissant que le leur.

Rien et personne ne peut détruire, l aube, l aurore, le va et vient de nos corps.

Le crépuscule de nos jours ne sont que l espérance d un nouveau départ vers l écriture de notre livre.

Chacune des étoiles de nos nuits sont les diamants de nos baisers salés.


TOI…et maintenant

J ai souffert depuis ce dimanche après midi

J en ai versé des larmes

Et pourtant, je suis restée à tes côtés, fidèle à notre Amour, fidèle à ce que nous nous étions promis.

J ai encaissé tes mensonges tes leurs ton manque de respect 

J ai pris en pleine face ses messages ses photos ses insultes 

Ses insultes que tu as laissé dire sans oser arrêter ce débits de paroles injurieuses envers moi ta Femme.

Et pourtant malgré tout cela je suis restée pour te prouver que notre Amour valait la peine que notre histoire n était pas finie.

Je rêve aujourd’hui d une vie avec toi sans les démons qui m agitent 

Je rêve de nuit calme sans cauchemar 

Je rêve de câlins tendres de repos dans tes bras 

Je rêve aujourd’hui, que tu me prennes dans tes bras, que tu me regardes dans les yeux et que tu me dises  » je t aime »

TOI…et ce qu’ il reste de moi

Si je te dis « tu es la personne que j’ attendais », je ne te parle pas d’âmes jumelles.

Je parle de quelqu’un qui te bouleverse. Qui ne te choisit pas et que tu ne choisis pas. 

Mais qui arrive. 

De quelqu’un qui entre dans ta vie et tu ne peux plus rien y faire.

Je parle d’un amour qui grandit sans que tu t’en rendes compte.

Je parle de quelqu’un avec qui le temps n’existe pas. 

Qui te laisse sans souffle et qui te l’enlève quand il s’éloigne de toi.

Quelqu’un qui devient une dépendance physique presque une addiction.

Une maladie, un poison et un antidote en même temps.

Je parle de quelqu’un qui est dans toutes tes pensées. Tes gestes. Tes respirations.

Je parle de quelqu’un qui est en toi.

Quelqu’un qui, lorsque tu le regardes en silence, vois ce que tu es….